Groupe GCL
Conseil logistique & supply chain

Chaîne logistique

Une intégration optimale de la chaîne logistique

Dans un marché global, il est primordial de se démarquer de la compétition; de plus en plus le service à la clientèle prédomine sur le coût et la qualité dans le choix des clients.

La gestion de la chaîne logistique fournit cet outil de compétitivité. Des chefs d’entreprise visionnaires ont réalisé que la gestion de la chaîne d’approvisionnement leur permet d’avoir une vue d’ensemble des affaires de l’entreprise, ce qui les guide lors de décisions stratégiques et les aide à identifier les problèmes reliés à la clientèle. La chaîne d’approvisionnement est la colonne vertébrale de l’entreprise. Elle consiste en un processus qui relie toutes les activités physiques à partir des achats et de la fabrication jusqu’à la distribution et le service à la clientèle.

Toutes ces activités doivent être gérées de concert. De bonnes pratiques impliquent d’équilibrer et de gérer les compromis. La réduction des coûts dans un secteur peut faire augmenter les coûts dans un autre secteur. La réduction du nombre d’entrepôts, par exemple, peut entraîner l’augmentation des coûts de transport et avoir un impact sur le service à la clientèle si on ne la gère pas adéquatement. La satisfaction des demandes des clients peut seulement se faire grâce à un procédé structuré de gestion des coûts. Les actionnaires d’aujourd’hui exercent une pression constante sur les entreprises afin qu’elles réduisent leurs coûts d’exploitation tout en offrant de meilleurs niveaux de service.


Les principes suivants gouvernent l’optimisation de la chaîne logistique

  • Mesure de performance de la chaîne : Mise sur pied d’indicateurs de performance couvrant la totalité de la chaîne logistique. Mesure de l’exécution et de la satisfaction des commandes et de la rentabilité des clients entre les partenaires.
  • Réseau logistique sur mesure : Mise en œuvre d’un réseau logistique afin de répondre à un segment particulier de clients, de besoins ou de régions géographiques. Segmentation de la clientèle et analyse de la rentabilité individuelle, adaptation d’une stratégie pour équilibrer le service et la rentabilité.
  • Comptabilité par activité : Relevé précis du processus des opérations logistiques. Identification des inducteurs de coûts et des ressources. Modélisation d’affaires et balisage du modèle. Développement de modèles de décision pour effectuer l’évaluation des coûts et les analyses de tendance.
  • Prévision d’une planification commune : Intégration du processus de planification dans toute la chaîne d’approvisionnement. Partage d’informations concernant les ventes et les prévisions grâce à des activités telles que la gestion d’inventaire par les fournisseurs (Vendor Managed Inventory) . Remise en question des emplacements habituels de fabrication et de transformation afin de réduire la sensibilité à la variation de la demande. Report du point de transformation ultime dans la chaîne d’approvisionnement.
  • Approvisionnement stratégique : Réalisation d’une analyse produire ou acheter (Make or buy) des activités non essentielles. Développement de partenariats avec les fournisseurs principaux. Modèles d’approvisionnement, analyse des politiques d’achat, des algorithmes, des méthodes de prévision et de la demande.
  • Pratiques d’achat : Analyse du profil de la demande et des pratiques des fournisseurs afin de diminuer la manutention des produits. Mise en place de pratiques de livraisons directes et réévaluation des quantités commandées. Implantation des pratiques de coût total afin d’intégrer le coût d’entreposage dans les contrats à gros volume. Établissement d’un programme de gestion de la performance des fournisseurs.
  • Technologie intégrée : Reconnaissance du fait que l’information nécessaire à l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement réside à l’extérieur de l’entreprise. Facilitation des échanges de données grâce au commerce électronique.