Groupe GCL
Conseil logistique & supply chain

Logistique

Une exécution logistique précise et efficace

L’importance et le rôle stratégique de la fonction logistique constituent une préoccupation constante pour les entreprises de classe mondiale.

Ceci amène les entreprises à réévaluer constamment leur productivité, l’utilisa- tion de leurs actifs ainsi que le contrôle sur leurs opérations. L’optimisation des opérations logistiques ainsi que la remise en question de la performance permettent au logisticien de demeurer compétitif. Des chefs d’entreprise visionnaires ont réalisé qu’une logistique à la fine pointe de la technologie leur permet d’avoir une réactivité et une intégration les guidant lors de déci- sions stratégiques et les aidant à identifier les problèmes et à répondre aux interrogations de la clientèle. L’efficacité logistique permet aux entreprises d’être un chef de file, et les positionne très bien face aux demandes de plus en plus exigeantes de leurs clients. Elle consiste en un ensemble d’activités gravitant autour du centre de distribution incluant la gestion des inven- taires, l’efficacité de la main-d’œuvre, la performance financière et la flexi- bilité opérationnelle.

Toutes ces activités doivent être intégrées et organisées de façon à offrir un service réactif, sécurisé et complet, tout en minimisant les frais d’exploitation. De bonnes pratiques impliquent d’équilibrer et de gérer les compromis. La réduction des coûts dans un secteur peut faire augmenter les coûts dans un autre secteur. La réduction des niveaux d’inventaire, par exemple, peut entraîner une dégradation du niveau de service à la clientèle si on ne la gère pas adéquatement. De même, une opération inefficace pourra anéantir les efforts commerciaux d’une entreprise.


Les principes suivants gouvernent l’optimisation des opérations logistiques

  • Analyse de l’organisation : Évaluation de l’interaction de la structure organisationnelle avec les divers services. Révision des problèmes d’organisation (luttes de pouvoir, problèmes de communication et de controverse). Sessions de remue-méninges avec les employés afin d’établir des diagrammes de cause à effet.
  • Diagnostic opérationnel : Étude d’initiation dans le but de fournir au client une évaluation externe de ses opérations. Implantation de la fonction logistique dans une entreprise. Évaluation des méthodes de travail établies. Recommandation et développement de processus opérationnels optimisés.
  • Service à la clientèle : Analyse de l’organisation du service à la clientèle et de son rôle dans l’entreprise. Évaluation des procédures et des recommandations et mise sur pied d’indicateurs clés de performance.
  • Diagnostic et stratégies d’inventaire : Diagnostic des pratiques d’inventaire, des systèmes et des mécanismes de contrôle. Analyse des niveaux d’inventaire, de la rotation, des excès et des produits en désuétude. Analyse des stratégies d’entreposage et de positionnement des produits en relation avec la vélocité de l’inventaire. Analyse des pratiques de contrôle de l’inventaire. Recommandation sur les systèmes de contrôle afin de réduire les écarts et les pertes. Développement de procédures afin d’assurer le contrôle de l’inventaire. Vérification des opérations pour s’assurer de l’application des procédures de contrôle de l’inventaire.
  • Conception et optimisation de sites : Analyse des opérations actuelles, de la capacité, des niveaux des stocks, des transactions, des procédures de travail et de la productivité. Établissement des paramètres d’aménagement. Analyse des technologies applicables et développement de scénarios tenant compte des contraintes opérationnelles.
  • Recommandation d’une solution optimale : à partir d’une analyse coûts- bénéfices. Opérations basées sur les emplacements disponibles, l’espace d’entreposage et l’équipement de manutention. Utilisation des technologies de fine pointe tenant compte des tendances de l’industrie. Optimisation du positionnement des produits afin de réduire les déplacements et d’augmenter la productivité.
  • Développement de standards opérationnels : Analyse détaillée des méthodes de travail et des processus. Développement de temps standard pour chacune des activités selon des méthodes d’ingénierie. Évaluation comparative avec des industries de classe mondiale.
  • Support à la mise en place des concepts : Implantation des concepts proposés suite à une analyse opérationnelle. Choix des fournisseurs et des gérants de projet, plan de contingence et déménagement des produits.
  • Logistique inversée : Introduction à la gestion des flux de la logistique inversée. Introduction de contenants réutilisables à travers la chaîne d’approvisionnement. Gestion des retours et des pièces pouvant être réusinées.